Vous êtes ici : Accueil > ACTIVITES DES CLASSES > CYCLE 3 > SORTIE EN MER DES CE2-CM1 BILINGUE
Par : karine
Publié : 12 juin 2013
Format PDF Enregistrer au format PDF

SORTIE EN MER DES CE2-CM1 BILINGUE

 Pierre
 :

J’aime
quand je pilote le bateau (Dalh-Mad) et quand on hisse les voiles.
C’est rigolo ! J’aime quand l’eau frappe la coque et quand on vire de
bord. On va au chantier du Guip et on fait rentrer le calfat entre
des planches.

Lou-Ann
 :

Aujourd’hui,
je suis sur le Dalh Mad.Le capitaine s’appelle Maël et son matelot
Yannick. Il y a Bernard le grand-père de Léane et Levenez. Le
bateau est très beau !J e suis étonnée du poids du Dalh Mad :
25 tonnes. Après la balade en bateau nous allons à côté du Port
du Château : nous y prenons le pique-nique. Puis nous allons au
chantier du Guip, un homme qui s’appelle Fred nous explique comment
on fabrique des bateaux. Il nous montre du calfat qui sert à
étanchéifier les bateaux et des plans de bateaux.

 


Gabriel
 :

J’aime
faire du bateau et prendre la barre. J’aime bien l’endroit où on a
fait le pique nique. Je vais au chantier du Guip.

Awen
 :

Avant
de monter à bord du Loch Monna je vois la Recouvrance. Yann nous
accueille bien sur le Loch Monna. Nous passons le port. Nous sommes
dans la rade de Brest ! Nous hissons la grand-voile et la
trinquette. Au chantier du Guip, Fred nous montre comment calfater et
poncer le bateau.

 


Léonie
 :

J’aime
quand on monte dans le bateau : ça bouge. J’aime aussi quand on
hisse les voiles, on les voit monter c’est rigolo. Mais le Loch Monna
va plus vite que le Dalh Mad.

Aouregan
 :

On
rentre dans le car, on roule puis on arrive à Brest. On va sur le
quai Malbert : on voit le Loch Monna avec Yann et le Dalh Mad
avec Maël. On va dessus pour naviguer sur la rade de Brest. Après
le bateau tout le monde a faim. On prend le pique-nique : c’est bon.
Après manger on part au chantier du Guip : c’est bien car on voit
des plans de bateaux en bois. Il y a du bruit. On apprend ce que
c’est que du calfat : c’est du chanvre et du goudron de Norvège pour
que l’eau ne rentre pas dans les bateaux. Après on part se promener
au port de pêche puis on rentre dans le car. On arrive à Plabennec.